11   483
0   228
22   730
15   918
10   911
14   855
3   310
8   464
Accueil » Mon voyage à Santorin

Mon voyage à Santorin

santorini-chruch-oia-lenaelle

Hello à tous ! Aujourd’hui je viens vous raconter mon petit voyage à Santorin en amoureux. Si vous pensez partir sur cette belle île, je vais essayer de vous donner quelques conseils et bonnes adresses !

santorini-mapVoilà une petite carte pour vous aider à mieux situer les villes / plages dont je vais vous parler. Pour résumer notre séjour, nous avons choisi de commencer par visiter le nord de l’île en séjournant 3 jours à Oia, puis nous sommes descendu sur Fira pour 4 jours. On a profité de ses derniers jours pour louer un quad afin d’aller explorer les plages du sud de l’ile. Mais tout ça, on en reparle un peu plus tard !

Commençons par le commencement, et l’arrivée à l’aéroport. Nous devions donc nous rendre à Oia pour la première partie de notre séjour. Si c’est le cas pour vous aussi, je vous conseille de prendre un transfert ou de louer une voiture, car le seul bus qui passe une fois par heure environ, n’est pas direct pour Oia et vous devez changer de ligne à Fira, la ville principale. Nous avons choisi Santorini Transport, le chauffeur était à l’heure et très gentil. Le prix est de 15€ par personne, et le gros point positif, c’est que l’on vous dépose directement devant votre hôtel, donc pas besoin de le chercher, et c’est vraiment pratique car à Santorin, il n’y a pas de nom / numéro de rue.

Oia

Oia (attention le “O” ne se prononce pas, dites “Ia”) restera ma ville coup de coeur de Santorin.

C’est une petite ville, plus calme que la grande Fira et selon moi, vraiment plus jolie. Il y a une seule rue principale avec pleins de petits magasins de souvenirs et de bijoux. L’ambiance est chaleureuse, les grecs sont d’ailleurs profondément gentils et accueillants. Bien sûr ceux qui travaillent dans l’hôtellerie sont absolument adorables et aux petits soins, mais même les riverains sont aidant et souriant, un vrai bonheur! En fait je m’y suis sentie bien, tout simplement.

Le must à Oia, c’est bien sur de voir les fameuses églises au toit bleu. Sortez votre appareil photo, le paysage est à couper le souffle.

Ce qu’il faut faire à Oia :

-Se promener, flaner dans la rue principale mais aussi ne pas hésiter à s’aventurer dans les nombreuses marches et tomber sur des panoramas magnifiques. Prendre des photos à n’en plus finir tellement c’est joli !
-Manger une glace chez Lolita’s  ! Elles sont faites maison, un régal 🙂
-Assister au coucher de soleil à Oia, c’est un must ! Nous avons été deux fois sur le château en ruine pour le voir, c’est pour moi le plus bel endroit. Il suffit juste d’arriver en avance : pensez à arriver environ 2h avant pour avoir une place parfaite (et être assis) !

Randonnée Oia-Fira 

J’ai souvent entendu parler de la randonnée Fira-Oia, mais.. on a fait l’inverse ! Rassurez-vous si c’est votre cas, c’est tout aussi magnifique, il suffit de se retourner régulièrement quand on quitte Oia, car encore une fois le paysage est splendide. On a trouvé ça un peu dur, car comme on changeait d’hôtel, on transportait toutes nos affaires avec nous dans des sacs à dos. Mais si vous la faite sans sacs de 10 kilos, elle est très faisable !

Prévoyez de quoi boire pour le début de la randonnée, vous trouverez ensuite un endroit à mi-chemin (au bord d’une route, vous ne pouvez pas le louper) pour vous ravitailler en eau ! Il n’y a quasiment pas d’ombre, donc prévoyez bien la crème solaire ! Beaucoup de montées et de descentes, mais ce n’est pas une randonnée très difficile. Il faut juste marcher doucement pour ne pas glisser et apprécier le paysage.
Contrairement à Fira, rien n’indique le début du chemin de randonnée quand on part de Oia, et tout le long du parcours, les panneaux indiquent le sens opposé pour la randonnée, mais pas de panique, si vous les voyez ça veut dire que vous êtes sur la bonne voie ! On aura mis environ 4 heures à rejoindre Fira, en comptant nos sacs à dos + les nombreuses pauses photos !  


En bref, je vous conseille vivement si vous avez le temps, de vous aventurer sur ce chemin, c’est splendide.

randonnee-oia-fira-santorin-lenaelle

Fira

Fira c’est un peu la “capitale” de Santorin, c’est là où les bateaux de croisière s’arrêtent et déchargent des bus entiers de touristes. C’est une ville très moderne, on peut y manger des pizza, des sushis et on trouve même un Mc Do. Ce qui fait perdre un peu du charme de cette jolie ville, il faut l’avouer !

Pareil qu’à Oia, il y a beaucoup de petites boutiques de souvenirs et de bijoux. Mais cette fois il n’y a pas qu’une rue, mais une bonne dizaines dans lesquelles vous pouvez facilement vous perdre. 

Si vous cherchez un logement calme sans vous éloigner de la ville, choisissez Firostefani, c’est la ville qui touche Fira et où les touristes sont moins nombreux ! Et vous êtes réellement à 5 minutes à pied du centre de Fira.

Ce qu’il faut faire à Fira : 

-Descendre les 600 marches vers le port. Attention, c’est pas aussi agréable que l’on peut croire car il y a vraiment beaucoup d’ânes et autant de crottin sur le chemin… Ces bêtes ont l’air assez malheureuses et je pense que pour rien au monde je ne serais montée sur leur dos pour remonter les marches, surtout que vous pouvez utiliser le téléphérique (pour 5€ par personnes) et c’est tout aussi amusant !
-Flâner dans les rues et se perdre dans les nombreux magasins de souvenirs et bijouteries de la ville.
-Manger dans un restaurant avec une vue sur le coucher de soleil – pensez à réserver car les restaurant sont soit complet à cette heure là soit vous serez en second plan et ne pourrez pas en profiter à 100%.

Et l’excursion en bateau ?

Lorsque vous arrivez sur l’île, tout le monde vous dira que c’est l’excursion à ne pas manquer si vous venez à Santorin. Il s’agit de passer une demie-journée sur un bateau afin de longer les côtes et admirer la vue de la mer, de s’approcher du volcan et de se baigner dans la source d’eau chaude. Il y a beaucoup de compagnies qui proposent cette excursion. Les offres sont assez similaires, il y a quasiment que le bateaux et le nombre de personnes dessus qui diffère. On a donc comparé les différentes offres avant de se diriger vers Santorini Selling, et on ne regrette vraiment pas ! Nous avons choisi le Tritton, un bateau avec maximum 8 personnes à bord (et le jour J nous étions que 6, le top !)

Tout est très bien organisé, on vient vous chercher à votre hôtel, puis un mini-bus vous emmène au port de Vlichada au sud de l’île. L’excursion commence avec le passage à la Red Beach et White Beach ou le bateau s’arrête pour que l’on puisse nager (ou bronzer, au choix !).
Ensuite, direction le volcan et la fameuse source d’eau chaudes qui s’est formée suite aux éruptions volcaniques. C’est une eau sulfurée, orange-brun, qui aurait en plus des vertus médicinales pour les maladies de la peau et des os, que demander de plus ? Il y a pas mal de bateau qui s’arrêtent à cet endroit évidement, l’eau est effectivement chaude (ou plutôt tiède), mais attention aux maillots de bains blancs qui peuvent ressortir marron !
Le repas du midi est compris dans l’excursion, il s’agit de salades composées accompagnées d’un petit barbecue sur le bateau, c’était très sympas et délicieux !
L’excursion se termine par l’arriver sur le petit port de Oia, ou un mini-bus vous ramène à votre hôtel.

Pour le prix (110€ par personnes), est-ce que je vous le conseille vraiment ? Honnêtement, je ne sais pas exactement. Nous avons eu la chance de tomber sur un capitaine passionné et passionnant, qui vit toute l’année sur l’eau et qui nous a partagé ces aventures. C’était un peu le Mike Horn (le mec dans “The Island”) de la mer ! Bref, nous avons passé un bon moment grâce à lui. Mais pour être tout à fait honnête, si vous ne faites pas cette excursion, c’est vraiment pas la fin du monde, vous ne loupez pas le principal. Ce n’est que mon point de vue encore une fois 😉

Le sud de l’île 

On a donc décidé de louer un Quad pour visiter le reste de l’île en toute autonomie. Le quad c’est vraiment hyper pratique, et très utilisé sur cette île. Monsieur conduit déjà un scooter, donc je n’ai pas eu peur de monter derrière lui, c’était même vraiment fun. Le trajet s’est bien déroulé, vous arrivez assez vite près des côtes du sud de l’île. On a pris un 300cc et je ne vous conseille pas moins pour avoir un peu de vitesse dans les nombreuses montées, sinon bonjour les bouchons de voitures derrières vous ! En tout cas la sensation de liberté est juste incroyable, j’ai adoré !

On a donc commencé par aller voir la Red Beach, la plus belle plage de Santorin. C’est une plage de galet encerclé de roche rouge, pour y accéder il faut se garer dans le petit parking (pensez à arriver tôt, car le parking est pas très grand et rapidement plein, vous serez ensuite obligé de vous garer plus loin) et finir à pied. C’est pas très compliqué et pas dangereux non plus. On arrive sur une place où tout le monde prend la fameuse photo de cette plage :red-beach-santorin-lenaelle

Puis vous marchez encore quelques mètres pour arriver sur les galets (car oui, les plages de Santorin sont composées de galets). Malheureusement la plage est toute petite et les serviettes sont collées les unes aux autres. Personnellement, je n’ai pas vu d’intérêt à m’arrêter sur cette plage, elle n’a rien d’extraordinaire (l’eau est froide et honnêtement les galets c’est pas ce que je préfère).

En fait les plages, c’est pas la spécialité de Santorin, clairement. Ne venez pas spécialement pour ça en tout cas, mais c’est intéressant de faire le tour de l’île si vous avez le temps.

Nous sommes ensuite remonté vers Perissa et Kamari, qui sont des plages assez similaires, bordés de nombreux hôtels, transats, parasols et restaurants. Pas non plus à se tapper le cul par terre… 😉

Le logement

Se loger à Santorin est extrêmement cher. Si l’hôtel a vue sur la Caldeira, les prix flambent ! Mais malgré les prix, je vous conseille quand même de prendre un hôtel avec une vue, parce que se serait tellement dommage de venir à Santorin et ne pas en profiter. Si vous n’avez pas le budget, économisez, attendez peut-être l’année prochaine pour partir et réserver l’hôtel de vos rêves, ça en vaut la peine !
(Comme à chaque fois, je passe toujours par Booking.com pour réserver mes hôtels)

Charisma Suites

Charisma Suites était notre hôtel à Oia, il légèrement éloigné du centre et de toute la foule, il faut descendre beaucoup de marches pour y accéder (et donc en monter beaucoup avant de rejoindre la rue principale). La vue de votre chambre était incroyable, on vous sert le petit déjeuner (à la carte) sur votre balcon, c’est juste splendide. La piscine donne également sur la caldeira.

Le seul pour négatif, pour vraiment en trouver un, c’est qu’il y a uniquement 2 transats/lit au bord de la piscine, mais l’hôtel compte 7 chambres, il étaient souvent occupé donc on ne pouvait pas toujours en profiter. 

Je n’oublierais jamais non plus l’accueil de Maria qui fut si chaleureux et le personnel souriant, attentionné, toujours ravi de pouvoir vous aider ou vous conseiller…

Aura Suites

aura-suites-santorin-lenaelle

La chambre ressemble exactement aux photos de booking, spacieuse, très bien décorée, propre. Elle est très bien équipée (mention spéciale pour le mini bar gratuit) ! La vue est splendide, vous pouvez admirer le coucher du soleil depuis votre jacuzzi sur votre terrace.

Par contre, il n’y a pas de réception. En fait comme il y a juste 2 chambres, Rigas, le gérant, est la pour vous accueillir, puis vous laisse un petit téléphone portable pour que vous puissiez l’appeler pour tout problème / question (et on ne l’a pas revu du séjour) ! A noter également que vous prenez votre petit déjeuner dans un café/restaurant, au dessus de la chambre, qui n’appartient pas à l’hôtel et où les employés ne sont pas très serviables + forte odeur de friture le soir à cause de ce fameux restaurant au dessus…

West East Suites 

Un des plus bel hôtel que je n’ai jamais vu, la chambre donne sur une terrace avec piscine semi-privée à débordement, c’est splendide. Le petit déjeuner à la carte est délicieux. La vue depuis la terrace de la chambr est évidement à couper le souffle et encore plus au moment du coucher de soleil.. Les équipements sont dingues et bien sûr, le design de l’hôtel est incroyable.

Les petits points négatifs ici sont que l’eau de la piscine est VRAIMENT froide, j’ai eu tellement de mal à rentrer dedans ! Aussi, l’hôtel est situé sur la route Fira-Oia, il est donc un peu éloigné : il est difficile de rejoindre la ville sans louer une voiture ou un quad (+ le prix de la chambre reste bien trop élevé selon moi, mais c’était notre petit moment “luxe” de notre séjour, qui n’a duré qu’une seule nuit, évidement).

Restaurants 

Le prix des restaurants est, je trouve, assez similaire qu’en France. Tous les restaurants proposent évidement la fameuse salade grec, pour notre plus grand bonheur ! Elle est vraiment délicieuse là bas. Nous avons particulièrement aimé un restaurant à Firostafani qui s’appelle “Vanilla”, les plats étaient excellents et je vous le conseille si jamais vous passez devant !

Je fini cet article avec une petite astuce : si votre vol est dans l’après-midi ou en soirée par exemple et que vous devez quitter la chambre de votre hôtel pour midi (ce qui était notre cas), louez une petite voiture ! Pour 30€, soit le même prix qu’un transfert hôtel-aéroport, vous laissez vos bagage dans le coffre, vous êtes mobile pendant toute la journée et vous laissez la voiture sur le parking de l’aéroport quand il vient le temps de quitter l’île ! C’est un conseil qui peut servir pour d’autres destinations d’ailleurs !

J’espère que ces quelques lignes vous auront donné envie de découvrir cette île et je m’en vais maintenant rêver à d’autres destinations..

Partager:

2 Commentaires

  1. 3 septembre 2016 / 13 h 05 min

    Je suis aussi allée en Grèce l’été dernier ! J’étais sur l’Ile de Rhodes et il y avait des petits villages vraiment jolis aussi. Mais je pense que Santorin est plus “impressionnant”, je veux dire par là que l’on retrouve vraiment des paysages de cartes postales j’ai l’impression. En tout cas ça donne vraiment envie de refaire un petit voyage en Grèce.
    J’y ai fais du quad aussi d’ailleurs, première pour moi, j’ai adoré ! Il faut profiter pour en faire là bas car les prix n’ont rien à voir en France ahah.
    Gros bisous

    • lenaelle
      Auteur
      14 septembre 2016 / 20 h 19 min

      Oui, c’est vraiment des paysages de carte postale comme tu dis. En tout cas si tu n’a pas eu l’occasion d’y aller, je te le conseille vivement 🙂
      Après l’idéal c’est d’éviter les mois de juillet et août, il y aura moins de monde et ça te reviendra vraiment moins cher.
      A bientôt !
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?